Des nouvelles du projet E-Vent dans le JSL

Vous pouvez suivre les avancées du projet en consultant le lien ci-dessous :

http://www.spiderbot.eu/respirateur-base-sur-le-projet-opensource-du-mit/

 


Premiers essais du prototype E-Vent 

Pour suivre l'avancée du projet consultez le site de Qualup en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.spiderbot.eu/respirateur-base-sur-le-projet-opensource-du-mit/

 

Les Foyers communautaires ont mis tous leurs locaux à disposition de Qualup afin de permettre la réalisation au plus vite de ce projet qui est une vraie course contre la montre.


Demande d'aide pour le projet de respirateur E-Vent

Nous vous relayons le message ci-dessous  à savoir la demande d'aide de QUALUP pour mener à bien la conception d'un respirateur d'urgence.

N'hésitez pas à relayer l'information autour de vous.

Bonsoir,

Nous sommes à la recherche de bonnes volontés qui pourraient nous aider dans différents domaines.

Si dans vos connaissances vous avez quelqu'un qui pourrait répondre à l'une des tâches listées dans mon dernier post d'aujourd'hui :

http://www.spiderbot.eu/respirateur-base-sur-le-projet-opensource-du-mit/#A05042020

 

Merci de me contacter.

Un point rapide sur l'avancement du projet :

- Le soft est presque terminé (le MIT n'a toujours pas sorti son soft cela nous permet de tester la mécanique)

- Le proto de l'électronique aussi

- Je monte la mécanique demain matin

- Il reste le contrôle du moteur CC

Cordialement

Philippe BOICHUT QUALUP SAS Le Chateau 71260 LUGNY FRANCE +33 385 33 29 35 pboichut@qualup.com www.spiderbot.eu


Des nouvelles du nouveau projet "E-vent" de QUALUP

Philippe et Myriam BOICHUT viennent de nous transmettre le descriptif du projet "E-Vent" .

Vous pouvez en prendre connaissance en cliquant sur le lien "vert" ci-dessous.

Vous pouvez leur apporter votre aide en les contactant directement à : pboichut@qualup.com

Un extrait du document en ligne vous permettra de mesurer l'importance des recherches menées par QUALUP sur le site de Lugny.


Une belle chaîne de solidarité à Lugny

Les écrans faciaux mis au point par Philippe et Myriam BOICHUT

L'entreprise de Philippe et Myriam BOICHUT, dénommée Qualup et installée depuis des années à l’ombre des tours du château de Lugny, dans d’anciennes écuries voûtées du XVIe siècle, au rez-de-chaussée de la Maison des Foyers communautaires, est spécialisée dans une technologie pour le moins « pointue » : l'impression 3D, ceci grâce à plusieurs machines spécialisées dans ce type d’impression. Un savoir-faire rare expliquant que cette petite entreprise implantée au cœur du Haut-Mâconnais travaille pour plusieurs grandes sociétés internationales...

Petite entreprise mais… grand cœur, à l’heure où la planète entière se mobilise contre le coronavirus, puisque cette société à la pointe de la technologie s’est proposée de faire bénéficier de son savoir-faire.

Depuis plusieurs jours et en ce moment même, le couple Boichut mobilise ses trois imprimantes 3D pour fabriquer des masques faciaux, faits de « cerceaux » se portant telles des lunettes (mais sur le front) sur lesquels a préalablement été fixée une fine plaque souple et translucide de polycarbonate (descendant jusqu'au bas du visage), ce qui permet de protéger les agents qui les portent, en complément des masques chirurgicaux « traditionnels ».

Un petit « challenge » puisqu’il leur a fallu, préalablement, tester différents modèles susceptibles d’être « imprimés » (pas moins d’une douzaine), le but étant de trouver le meilleur « compromis », sachant que le modèle à retenir devait impérativement concilier plusieurs impératifs : s'imprimer dans un délai court, être aussi léger que possible, offrir une bonne résistance et, bien sûr, garantir une parfaite protection contre le coronavirus.

Après de nombreux tests, un modèle a été retenu, pesant 28 grammes et ne mettant pas plus de 35 minutes à s'imprimer !

Ce service qui est bénévolement offert, est extrêmement apprécié , d’une part parce que cela aide à se protéger efficacement, mais aussi, d’autre part, parce que cela permet de faire durer plus longtemps les masques chirurgicaux « traditionnels », si précieux en ce moment (les masques de Qualup, grâce à leur film de polycarbonate descendant bas, protège tout le visage des projections).

Philippe Boichut a ainsi pu remettre ce jeudi 2 avril  pas moins de 50 exemplaires de cet équipement de protection et il est sur le point de pouvoir  livrer un second lot de 50 ! Et ce n'est pas fini : les imprimantes de Qualup vont continuer à fonctionner encore et encore...

On signalera que M. et Mme Boichut, dans cette initiative, travaillent de concert avec Erwan Cavé, responsable de l'entreprise Sinthylène de Pont-de-Vaux qui, quant à elle, découpe les films souples translucides que Qualup fixe à ses « cerceaux ». Une entreprise de l'Ain qui s'est généreusement proposé de procéder gratuitement à la découpe des films transparents…

On signalera également que l'association Les Foyers communautaire, association de Lugny , a spontanément mis à la disposition de la petite entreprise plusieurs salles de la « Maison des Foyers », afin qu’elle puisse disposer de tout l’espace nécessaire pour mener à bien cette belle action de solidarité destinée à soutenir et à protéger les soignants et travailleurs exposés au virus.

En résumé, chacun, à son niveau, joue son rôle, pour que ces équipements de protection puissent être produits « en nombre » et, surtout, transmis sans délais à ceux qui en ont besoin.

Des soignants… mais pas seulement : Marie-Chantal Laurens, présidente des Foyers communautaires, a personnellement œuvré pour que les employés du supermarché Carrefour Market de Tournus, eux aussi en première ligne, disposent de ces masques faciaux. Des protections qui, aussitôt, ont été adoptées par les salariés de ce supermarché. Le directeur de cette grande surface a envoyé un chaleureux message de remerciements pour cette action.

L’entreprise Qualup serait parfaitement disposée à renseigner toute personne qui posséderait une/des imprimante(s) 3D et voudrait contribuer à cet effort, comme nous l'a expliqué Myriam Boichut : « Si des personnes qui possèdent des imprimantes 3 D veulent imprimer des supports, nous pouvons leur fournir le fichier informatique et, éventuellement, une fois ceux-ci imprimés, les récupérer pour les transmettre à ceux qui en ont besoin »

 

Les Foyers ne manqueront pas de vous tenir informés de cette seconde initiative et, si nécessaire, d’œuvrer à la mise en place d’éventuels partenariats.

Les employés de Carrefour Market de Tournus.

Pour découvrir les deux entreprises  QUALUP et SINTHYLENE cliquez sur les liens "verts" ci-dessous.

A noter :  Ces deux entreprises sont distantes de 15km. QUALUP est implantée à LUGNY(71) et SINTHYLENE à PONT de VAUX (01).


Assemblée générale des Foyers communautaires.

Le 11 mars dernier, autour de la présidente Marie-Chantal Laurens, une vingtaine de membres des Foyers communautaires se sont réunis en assemblée générale pour faire le bilan d’une année 2019 qui aura été extrêmement dense et pour faire le point sur les dossiers.

Le plus important des points inscrits à l’ordre du jour était la présentation aux adhérents de l’association du projet de valorisation de l’ensemble bâti dont les Foyers sont propriétaires et qu’ils occupent, via la validation d’un ambitieux projet qui débutera à l’automne 2020 et qui sera conduit par l’entreprise Bâtir Tradition de Lacrost (sous la houlette de l’architecte Frédéric Faucher) : la restauration des façades est et nord et de la tour ronde du XIVe siècle donnant sur le parc Monseigneur Joseph Robert.

Plus largement, c’est une analyse des nombreuses possibilités offertes par ce bâtiment vieux de plusieurs siècles, autrefois connu en tant que « Maison Maillot », qui a été poursuivie, alors qu’y est installé le siège de l’association.

Au cours de l'année 2019, cette maison a été réorganisée en « Maison des Foyers », avec pour objectif d’offrir un espace de réunion-réception-exposition de plain-pied (anciennes écuries voûtées) avec accès à un parc aménagé (par le percement d’une porte) et, par ailleurs, au premier étage, de proposer plusieurs chambres (dotées de sanitaires et toilettes) et des salles de réunion. 

Mais quantité d’autres points ont été abordés, à commencer par un rappel des nombreuses actions menées en 2019 :

- en janvier, Frédéric Lafarge, historien de Lugny, donnait à la salle des fêtes de Lugny, devant 150 personnes, une conférence présentant la vie et l'œuvre de monseigneur Joseph Robert (1898-1987), ancien curé-archiprêtre de Lugny et fondateur des Foyers communautaires en 1946, et publiait en décembre une biographie de 168 pages consacrée à cette figure du Haut-Mâconnais. Une publication permise par un partenariat mis en place avec l’Amicale des anciens élèves de La Source.

- en avril, une exposition rendait hommage à Licette Agostini, première directrice de l’école privée, en présentant les œuvres (essentiellement des pastels) qu'elle a léguées aux Foyers communautaires. A noter que l'Amicale des anciens élèves de La Source a apporté sa contribution à l'organisation de cette journée, notamment en aidant au nettoyage du parc, à la mise en place de l'exposition et à l'accueil des nombreux visiteurs.

- en juin avait lieu la démolition par le conseil départemental de Saône-et-Loire du préfabriqué construit dans l’urgence en 1993 sous les tours du château et aux abords du chevet de l’église Saint-Denis, démolition salutaire permise par la mobilisation de l’association Lugny Patrimoine et de la municipalité de Lugny.

- la pose d’éléments de signalétique aux couleurs des Foyers, d’une part sur le mur de clôture du parc (à l’angle de la rue du Château et de la route des Eaux bleues) et, d’autre part, en façade de la « Maison des Foyers », permettant à quiconque de trouver facilement le siège social des Foyers communautaires.

- le soutien financier apporté par l’association, à hauteur de 300 euros, à la restauration de la croix de Saint-Damien peinte par l’artiste Michel Bouillot vers 1950 pour orner l’église de Lugny, à la demande de la communauté pastorale (en partenariat avec Lugny Patrimoine et l’Amicale de La Source). Le 24 août, les nombreux participants au dévoilement de cette œuvre restaurée par Françoise Lagénie (pas moins d’une cinquantaine), ont pu partager le vin d'honneur offert dans les locaux des Foyers communautaires.

- l’édition d’une brochure de présentation de l’association, explicitant les services que les Foyers peuvent offrir à leurs adhérents.

- l’invitation de l’artiste pastelliste Maxim, qui a été convié à présenter ses oeuvres à l’occasion de la séance de dédicace du livre sur monseigneur Robert organisée le 7 décembre.

Après le bilan de l'année, Marie-Chantal Laurens présentait les projets de l'année 2020, qui seront dominés par l’ambitieux projet de réfection des façades et de la tour donnant sur le parc arboré.

Des manifestations sont également prévues et seront présentées dans les semaines à venir, en fonction de l’évolution de la crise sanitaire liée au Covid 19.

Un buffet convivial concluait cette assemblée générale et les voûtes des anciennes écuries seigneuriales s’animaient d’une belle ambiance, peu avant que ne soient déclenchées les mesures de sûreté sanitaire liées à la crise du coronavirus…

Le projet 2020 : la réfection de la façade et de la tour. Le percement d'une porte permettra par ailleurs l'accès direct au parc.


Vente du livre par correspondance

Vous pouvez toujours acheter le livre par correspondance. Par contre les frais postaux ayant augmenté au 1er janvier, l'envoi en lettre suivie coûte dorénavant 6,11 euros. De ce fait, le montant demandé pour le livre + frais postaux s'élève à 26,11 euros.

Il vous est toujours possible de vous le procurer auprès du Tabac-Presse de Lugny au prix de 20 euros.

A noter  : du fait des mesures liées au coronavirus, il est possible que les délais d'envois soient plus longs car les membres des Foyers communautaires ne sont pas sur place à Lugny et devront limiter leurs déplacements. Les bulletins d'achats ne seront donc pas relevés (aussi) régulièrement.

 


Mademoiselle Odette nous a quittés

L’une des figures des Foyers communautaires vient de nous quitter : Odette Bienfait, qui est décédée à l’hôpital de Tournus ce mardi 7 janvier 2020.

Odette, née à Sainte-Radegonde près d’Autun, était arrivée aux Foyers communautaires de Lugny en 1963 pour s’occuper des garçons internes des classes de CM1 et CM2. Elle était alors titulaire d’un diplôme de technicienne rurale qui lui avait permis de travailler à Chilly puis à la maison rurale de Pont-de-Veyle. Puis elle fut chargée de la gestion des activités extra-scolaires de l’ensemble des primaires garçons et de l’organisation du travail des employés de service. « Je suis arrivée à Lugny en 1963, pour la rentrée de septembre. Un poste m’attendait à l’internat des primaires, suite au départ de Marylène Geoffroy... J’y suis restée vingt-deux ans, jusqu’en 1985, année de ma retraite. J’ai fini comme responsable de l’internat garçons pour le primaire. Je travaillais sous la responsabilité du père Georges Dufour, dans le cadre d’un travail effectué en équipe. » expliquait-elle en août 2014.

Retraitée, elle ne cessa pas sa collaboration avec les Foyers communautaires. Elle quitta alors le bâtiment du collège pour emménager en face, dans l’actuelle Maison des Foyers, et elle y côtoiera d’ailleurs, un an, monseigneur Robert : « Lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai bénéficié d’une chambre qui n’était pas très éloignée des pièces où résidait le père Robert, et c’est ainsi que j’ai été amenée à le côtoyer de très près, de l’été 1985 à la fin de l’année 1986 ! ». Elle devint alors responsable de l’accueil du centre de rencontre. Elle fut alors aux petits soins pour toutes les personnes hébergées dans la maison, qu’elle entretenait avec une attention extrême, cultivant également avec passion un très joli jardin dans le parc du château (actuel parc Monseigneur Robert). Elle était également au service de la paroisse de Lugny : entretien de l’église, préparation des repas au profit des prêtres qui venaient régulièrement déjeuner aux Foyers, participation aux activités paroissiales...

L’âge avançant, elle se retira dans l’appartement du premier étage de la maison. Enfin, pour plus de commodités, en novembre 2018, elle avait emménagé dans le petit appartement du rez-de-chaussée, au pied de la tour ronde de la Maison des Foyers.

Odette aura passé cinquante-sept années dans ce quartier du château qu’elle aimait tant et nous n’oublierons pas de si tôt le duo qu’elle formait avec Licette Agostini, lorsqu’elles participaient ensemble à toutes les manifestations organisées tant par le groupe scolaire « La Source » qu’aux Foyers communautaires.

Odette a exprimé le souhait de reposer au cimetière de Lugny et ses obsèques seront célébrées le lundi 13 janvier, à 14 h 30, en l’église Saint-Denis de Lugny.

Odette lors de l'exposition consacrée à Licette Agostini.

Odette assistant à la labellisation du hêtre pourpre.