La tour se fait une beauté....

En septembre côté rue...

... et côté parc Monseigneur Joseph Robert.

Fin novembre sous un beau soleil d'automne !


À propos des canonnières...

Lorsque l’enduit qui recouvrait la tour ronde jouxtant la façade rénovée a été retiré par les employés de l’entreprise de maçonnerie, alors les pierres multiséculaires cachées depuis le milieu du XIXe siècle sont apparues. Et l'histoire s'est mise à parler...

On découvrit en effet ce que l’on s’attendait à trouver : plusieurs canonnières venant s’ajouter aux deux exemplaires que l'on connaissait déjà, bien visibles au rez-de-chaussée des deux tours d’entrée, de part et d'autre de la rue du Château.

Dès le début du chantier, suivant en cela une recommandation formulée par Frédéric Lafarge, président de l’association Lugny Patrimoine, les Foyers communautaires avaient demandé à l’entreprise Bâtir Tradition de procéder, en cas de découverte de telles canonnières, à la désobstruction de ces ouvertures, de façon à mettre en avant le caractère défensif de cette ancienne tour traditionnellement datée du XIVe siècle. Voilà qui est chose faite !

Mais… qu'est-ce donc qu'une canonnière ? Lorsque, dans les derniers siècles du Moyen Âge, les châteaux furent équipés d’armes à feu, alors, par-delà les meurtrières et autres archères qui équipaient déjà leurs murailles on les dota de « bouches à feu », ouvertures plus ou moins élaborées en fonction de l'arme utilisée, de la direction du tir, de sa portée et… de la protection que l'on souhaitait offrir au desservant.

Ces ouvertures évasées vers l'extérieur, nommées canonnières, pouvaient être rectangulaires, rondes ou ovoïdales, comme c’est le cas à Lugny !


Le chantier avance !

Depuis un mois maintenant, l’entreprise Bâtir Tradition de Lacrost est à l’œuvre pour assurer la réfection de la façade est de la Maison des Foyers.

Ce vendredi, la réunion de chantier hebdomadaire menée par Frédéric Faucher, l’architecte chargé du suivi de cette rénovation, a permis de découvrir la porte posée par l’entreprise de menuiserie Barraud de Saint-Gengoux-de-Scissé.

La salle de réunion/réception est maintenant métamorphosée puisqu’elle s’ouvre directement sur le parc Monseigneur Joseph Robert. Cet accès côté parc apporte lumière et perspective sur le parc arboré, ce qui rend cette pièce très agréable et plus fonctionnelle.

Par ailleurs, l’enduit recouvrant la tour a été retiré et les pierres séculaires apparaissent peu à peu. Moment plein d’émotion quand on se replonge dans l’histoire de ces tours qui ont résisté à l’incendie du château en 1789... Chacun mesure ici la nécessité d’être passeur de mémoire en respectant au mieux l’histoire de ce lieu par une restauration bien conduite !

La porte percée dans les murs épais ...

....permet l'accès direct sur le parc.

La tour débarassée de son enduit.

Une canonnière découverte sous l'enduit.


Un projet qui devient réalité !

Voilà deux ans déjà que les membres du conseil d'administration des Foyers communautaires travaillaient activement à l'exécution d'un projet ambitieux : celui de la restauration de la façade Est de la Maison des Foyers, donnant sur le parc Monseigneur Joseph Robert, et de la tour ronde attenante (tour qui, à cette occasion, perdra l'enduit qui la recouvre pour laisser apparaître la pierre).

Supervisée par l'architecte Frédéric Faucher (Laives) et matérialisée depuis les derniers jours de septembre par un imposant échafaudage, cette réfection de façade (qui se fera en ayant recours à la technique de "l'enduit à pierres vues") sera le prétexte à la suppression de plusieurs canalisations disgracieuses (évacuations d'eau, chéneaux, tuyaux de gaz...) ; elle sera en outre complétée par le percement à travers les épais murs de la bâtisse (1 mètre...) d'une large ouverture permettant de faire communiquer, directement, la salle de réception-réunion voûtée du rez-de-chaussée avec le parc Monseigneur Joseph Robert. Grâce au savoir-faire reconnu de l'entreprise Bâtir Traditions de Lacrost qui s'est spécialisée dans la rénovation de bâtiments anciens, la Maison des Foyers offrira à l'avenir des services d'hébergement et de réception grandement améliorés.

On rappellera que cette maison et ce parc sont extrêmement riches de souvenirs pour l'association puisque c'est en ces lieux que le chanoine Joseph Robert, fondateur des Foyers communautaires en décembre 1946, initia ses projets à visée sociale, reçut de nombreuses personnalités et installa les Voyages et Pèlerinages de Lugny, alors qu'il était le supérieur de la communauté pastorale de Lugny.

De plus, cette tour datée du XIVe siècle et ce bâtiment qui abritait jadis les écuries des seigneurs châtelains de Lugny constituent peu ou prou tout ce qu'il reste du château de Lugny incendié lors des troubles de la Révolution et font, à ce titre, partie intégrante du patrimoine historique de Lugny...


Des travaux d'entretien effectués dans le parc Mgr Joseph Robert

Ce printemps, le nettoyage du parc Mgr Joseph Robert jouxtant la Maison des Foyers n'avait pu être réalisé du fait du confinement imposé dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19. Au grand dam des Foyers communautaires, dame Nature ne s'étant pas mise en sommeil pour autant…

Lors du conseil d'administration organisé en juin, il avait été décidé de procéder à la remise en beauté de ce parc (initialement prévue en avril…) et, à cette occasion, de nettoyer les abords des façades est et nord de la Maison des Foyers, ceci afin de « préparer le terrain » aux travaux de réfection de ces façades, programmés par l’entreprise Bâtir Traditions de Lacrost pour le courant de septembre.

Ainsi, ce jeudi 30 juillet, une dizaine de bénévoles de l'association, accompagnés de conjoints disposant d'engins agricoles, se sont-ils retrouvés de bon matin à la Maison des Foyers pour un chantier nécessitant de mobiliser tracteur, remorques et autres outils forestiers. Et… tout ce qu’il fallait d’huile de coude…

Les tâches s'annonçaient en effet nombreuses avec, au programme, la remise en état des diverses plates-bandes du parc, l’arrachage du lierre qui avait envahi l’un des deux contreforts soutenant l’angle nord-est de la Maison, la coupe d'arbustes nécessaire à l’installation des échafaudages de l’entreprise Bâtir Traditions, la remise en forme de plusieurs arbres et arbustes du parc, le débroussaillage des abords et… le déplacement-rangements d’un gros tas de tuiles « écaille » vernissées (celles qui coiffaient jadis l’élégante gloriette construite à l’angle sud-est du parc).

Le déjeuner qui s’ensuivit, partagé dans le bel esprit de convivialité des Foyers communautaires, fut l'occasion d'échanger sur le grand – et imminent – chantier de réfection des façades, dont l’objectif est une remise en état et l’enjolivement des lieux mais aussi la valorisation des éléments de patrimoine visibles, alors que les travaux porteront aussi sur la tour ronde d’entrée donnant sur le parc (traditionnellement datée du XIVe siècle).

Tous les participants se sont félicités des résultats obtenus lors de cette matinée, envisageant même l’organisation d’une nouvelle « journée travaux » qui permettrait de remettre en état, cette fois, la toiture de la petite remise en forme d’appentis jouxtant la propriété Comte.

Un seul regret : ne pas avoir pu intervenir, aux abords du chevet de l’église Saint-Denis, sur la friche qui a succédé au vétuste préfabriqué démonté voici un an par le Conseil départemental de Saône-et-Loire (en lien avec la municipalité), cette zone n’étant pas du ressort des Foyers mais, par bail, du groupe scolaire privé « La Source ».

Marie-Chantal Laurens, présidente des Foyers communautaires, a chaleureusement remercié les participants : « Grâce à cette opération, les économies réalisées sont conséquentes pour l'association qui s’efforce de mettre en valeur cette Maison des Foyers, patrimoine historique de premier plan pour Lugny. »

Retrouvez plusieurs clichés pris lors de cette journée de travaux dans la rubrique : photos « travaux dans le parc ».

 


Premier conseil d'administration d'après confinement

Ce mardi 23 juin, dans le respect des mesures sanitaires en cours, les membres du conseil d'administration des Foyers communautaires se sont retrouvés afin de plancher sur les nombreux dossiers en cours.

À cette occasion, Marie-Chantal Laurens, présidente, a transmis les remerciements rédigés par deux jeunes (récemment diplômés de l’école d’ingénieur de Strasbourg) hébergés durant le mois de mai et début juin dans les chambres de la Maison des Foyers.

Mais le principal sujet de cette rencontre fut la première réunion de chantier organisée en présence de Frédéric Faucher, architecte installé à Laives, chargé de coordonner les ambitieux travaux de réfection des façades (façade sur parc et pignon nord) et de la tour accolée à la Maison des Foyers.

En effet, début septembre, l'entreprise Bâtir Tradition de Lacrost interviendra pour rénover la totalité des pans de mur abîmés par le temps, de même que sera décrépie et enduite « à pierre vue » l’ancienne tour de défense du XIVe siècle.

Un chantier qui nécessitera la pose d’un imposant échafaudage et devrait durer plusieurs semaines… Frédéric Faucher et les membres des Foyers communautaires ont pour objectif de mettre en valeur ce bâtiment emblématique de l’histoire de Lugny en conservant, autant que faire se pourra, les traces du passé du lieu, qui sont les communs – et plus particulièrement les anciennes écuries – du château incendié par les Brigands dans la nuit du 27 au 28 juillet 1789. « Sur ce type de bâtiments, on n’est jamais à l’abri de découvertes, qu’il nous faudra savoir mettre en valeur. » a insisté celui qui vient d’achever la restauration de l’église romane d’Ormes.

Dans la salle de réunion voûtée de la Maison des Foyers, côté « jardins », une ouverture sera également percée à travers les épais murs, ce qui permettra, après intervention de la menuiserie Barraud de Saint-Gengoux-de-Scissé, une communication directe avec le parc Monseigneur Joseph Robert.

C’est un projet vieux de plus de cinq ans qui s’apprête à voir le jour, à la grande satisfaction des membres des Foyers !

 

 

Les façades qui seront rénovées en septembre.

Mme Laurens Présidente et Mr Faucher architecte.


Des jeunes ayant séjourné à la Maison des Foyers témoignent

De début mai à début juin, Luc et Lucas, jeunes diplômés de l'école d'ingénieurs de Strasbourg, ont séjourné à la Maison des Foyers, dans le cadre d'un séjour effectué en Haut-Mâconnais.

Avant de quitter Lugny, ils ont rédigé le petit mot qui suit, signé « Luc & Lucas », qui témoigne de leur satisfaction d'avoir eu la possibilité d’être hébergés dans les locaux des Foyers communautaires et... de leur plaisir d'avoir pu se familiariser avec une région attachante qu'ils ne connaissaient pas.

« Voilà, notre séjour à Lugny se termine. Cela faisait un mois que nous étions logés aux Foyers communautaires, dans ce cadre splendide. Nous étions venus travailler aux vignes pour réaliser le palissage de parcelles à Tournus et Ozenay, et finalement nous avons pu faire tant d’autres choses, profiter des paysages bourguignons, découvrir en partie la culture, la nourriture, et l’histoire de la région, notamment grâce à Frédéric Lafarge (1) qui nous a plongés dans le Lugny des siècles précédents, avec ses explications et anecdotes. Nous avons bien profité du parc du château (2), et de son grandiose parasol naturel qu’est le hêtre pourpre (3), pour nous détendre après nos journées de travail. Nous étions ravis d’occuper les anciennes écuries qui constituent les Foyers communautaires. Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont permis de passer un si bon séjour en Bourgogne ! A la prochaine ! »

(1) : Membre du conseil d’administration des Foyers communautaires et par ailleurs président de Lugny Patrimoine.

(2) : Baptisé « Parc Monseigneur Joseph Robert » en juin 2018.

(3) : Labellisé « Arbre remarquable de France » à l’automne 2018.